lundi 26 mars 2007

Gaspésie, la Corse Québécoise...

Mercredi 21 mars, 10h00, dépôt du plan de vol VFR au centre de contrôle de Montréal, vol vers Gaspé (301nm soit environ 530km) pour la licence de pilote professionnel d'un copain.
Le vol se fera en 3 étapes, 2 arrêts complets avant Gaspé.
Le premier à Rivière du Loup, le deuxième à Mont-Joli, histoire de faire tamponner le carnet de vol...
On prévoit la durée du vol à 4h30 pour l'aller, c'est déjà du joli voyage !!!
L'avion du jour (bonjour) un Cessna 172 immatriculé C-GYUT, vitesse moyenne 105kts (180km/h), altitude 5500 pieds (1700m).

10h45: on saute dans l'avion, et on fait check-list et ça roule... enfin presque, le moteur a un peu de mal à démarrer ce matin !

10h50: décollage, cap vers Rivière du Loup, arrivée prévue dans 01h10.



On appercoit le St Laurent sur la gauche à environ 30km, à cette période de l'année il est encore tout gelé jusqu'à la transition "eau douce / eau salée" un peu plus au nord...

Il a neigé il y a quelques jours, la neige est encore fraîche, les paysages tout blancs, les lacs gelés, le Québec quoi !!! :)

On s'approche du St Laurent donc de Rivière du Loup puisque l'aérodrome et la ville se situent au bord du fleuve, partiellement gelé à ce niveau.
La piste quant à elle, c'est 30% de neige/glace, alors prudence, freins légers...
On se parc devant le petit terminal, on va profiter de nos 20 minutes avant de repartir pour vérifier notre route, et surtout... manger !!!

12h30, on est reparti, cette fois pour Mont-Joli, 55min de vol environ en longeant le fleuve de moins en moins gelé, à cause de l'eau salée de l'océan.





Température extérieur à 5500': -20... Glaglagla, fais pas bon mettre le nez dehors.
A peine le temps de se mettre en palier, de prendre quelques photos (une 50aines) que déjà on appercoit la piste 06/24. On contacte la tour (UNICOM) de Mont-Joli ce sera la 24 vu les vents du jour (230° pour 8kts).







Le circuit d'approche se fait généralement par la gauche, ici c'est par la droite, ce qui nous permet de descendre et de longer le St Laurent, les plages complètement recouvertes de neige et l'eau gelée par endroit, spectacle magnifique.
Ça change de la Côte d'Azur LOL !
La piste est équipée d'un ILS (Instruments Landing System ou encore système d'approche aux instruments), alors même si on est en VFR (vol à vue) on ne se prive pas d'un gadget !!!
On se pose piste 24, kiss landing, on roule parking, on se positionne près d'un King Air 350 (le même que dans FS!).
Tampon sur carnet de vol, pause de 20 minutes et on repart... cette fois c'est pour 02h30 non-stop, Cap sur Gaspé !!!

Décollage piste 24, virage à gauche pour quitter le circuit. Juste après la ville de Mont-Joli, on a survolé un champs d'éoliennes (le générateur électrique, pas l'animal !!!), j'en est compté au moins une quarantaine sur 3km².
On poursuit la route vers le nord-est on longe la côte, puisque juste à l'intérieur des terres se dessinent les premières montagnes de la Gaspésie.
J'appercoit une chaîne de montagnes très jolie et assez importante, je regarde sur ma carte... le mont le plus haut s'appelle Mont Blanc (excellent déjà dans les Alpes, très performant ce C172 lol).






Plus on s'approche de Gaspé, plus les paysages deviennent somptueux, le soleil fait son apparition, rendant l'eau turquoise, avec une fine couche de glace au bord des terres, c'est magique !!!





Relief assez montagneux au bord de l'eau, ressemblant énormement aux Alpes, avec quelques petites criques, bien sympas pour l'été...

Ça y est on appercoit la fin de la côte, on approche de Gaspé, et plus on s'approche, plus on dirai la Corse !!!
Oui oui oui, la Corse, avec la pointe, l'eau turquoise (la neige en plus), mais la ressemblance est frappante !





Gaspé se situe juste dans la crique (grosse crique) à droite, et droit devant le "rocher percé".
Le reflet du soleil sur l'eau et ces paysages me montrent à quel point c'est beau et que j'ai de la chance d'être ici, en vol, pour faire ma passion !

On se positionne en finale piste 29 et ça secoue pas mal !!!




Ça me rappelle la 1ère fois que j'ai vu Alien !!!
On se pose juste derrière un appareil de NOLINOR (compagnie régionale) qui repart 15 minutes après son arrivée avec 51 PAX à son bord. Ca c'est de la rotation...

Arrivé parking 16h30, on mérite une bonne pause avant le retour...





On check la météo.
"Que dit la météo ? Hummmm pas terrible, le brouillard s'épaissit !..."
Pas mal de vent, conditions givrantes vers Mont-Joli avec possibilités de neige. Incroyable ! Seulement 2 heures après notre survol des côtes où il faisait un temps superbe!!! On ne va donc pas tarder à repartir.
On dépose un nouveau plan de vol au Centre de contrôle, on prépare nos affaires, on refait le plein (vaut mieux lol) et c'est reparti !
Check-list, roulage, alignement et décollage...
On prend un Cap direct au Nord-Est vers Ste-Anne-des-Monts, histoire de gagner un peu de temps, et le retour se fera par le même trajet qu'à l'aller, en longeant le St Laurent.




C'est bien plus long, mais n'étant pas sûr de la météo devant nous, on ne peut pas se permettre de survoler des reliefs avec une hauteur de plus de 2000m ! alors on longe... on longe, on longe et on longe, on a l'impression de ne pas avancer... On regarde le GPS, il indique des variations entre 65kts et 75kts (vitesse par rapport au sol) alors que notre anémomètre (indicateur de "vitesse air") indique 110 kts! On a donc un vent de 35 à 45 kts de face (soit entre 55 et 75km/h)! L'aller en ±4h avec un vent de dos, le retour risque d'être long!
On continue d'avancer, le temps se couvre comme prévu, on est actuellement 6500' (2100m) on va commencer à descendre pour rester en-dessous des nuages (vol VFR) et surtout car à cette altitude, le vent est bien trop fort, on consomme beaucoup !
On prends 1500' on ne voit pratiquement plus le soleil, la neige commence à tomber, visibilité environ 3nm (5km), plafond des nuages 2000' et ça continue de diminuer, on descend jusqu'à 1000' (300m) au-dessus de la côte, et on a du mal à voir à plus de 5 km devant.

"Que fait-on ? Retour à Gaspé ou on continue ?" Vu la visibilité correcte et le givrage absent, on continue encore un peu pour voir si c'est juste un passage, si ça bloque, on fera demi-tour, Gaspé est à 40minutes derrière nous.
Heureusement, la météo s'est améliorée quelques minutes après, vers Matane ce qui nous a permis de poursuivre notre route jusqu'à Mont-Joli, où nous allons reprendre du carburant.

La nuit tombe, les premières lumières des villes apparaissent devant nous à 40kms, spectacle magnifique (1er vol de nuit). On approche de notre escale, on voit distinctement les feux à éclat de la piste 24, et les lumières une fois dans l'axe! Je crois qu'il n'y a rien de plus beau en vol qu'une piste éclairée la nuit...

On se pose piste 24, on remet du carburant, check les conditions météo jusqu'à St Frédéric et on repart...
Il nous reste encore 2h30 de vol à cause de ce vent incessant qui réduit de moitié notre vitesse.
On est à l'écoute de la fréquence en vol sur 126.70 lorsqu'un pilote d'une compagnie régionale contacte Québec Radio (La fréquence en vol permet aux pilotes de donner leur position dans un espace aérien non contrôlé, mais il y a quand même des "pseudos contrôleurs" qui sont à l'écoute en cas d'urgence, pour donner les derniers bulletins météo aux pilotes le désirant).
On entend alors une conversation plutôt privée entre le pilote et la personne au centre de contrôle (féminine). Apparemment la nuit ça se lâche après la longue journée de boulo LOL !!!
Quant à nous, 2 hommes aux commandes, on reste toujours concentrés (bien sûr...)

Après 05h30 de vol pour le retour contre 04h00 pour l'aller, on arrive vers St Frédéric, on allume les lumières de piste depuis l'avion (dispositif ARCAL), on intègre le circuit d'approche piste 23 (piste en montée) et on se pose en douceur...
Roulage vers les hangars de l'école, il est 23h30, après 9h30 de vol inoubliables, je pars me coucher...

@ Bientôt pour une nouvelle histoire...

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Génial ton vol. N'oublies pas que si un croquemort t'emballe la zouquette , il faudra que tu lui pete la tirelire à coups de sion.
Et surtout pousses pas dans la bégogne si tu veux te taper des séances de pétopat......
Bref super content pour toi et genial le petit film.
On pense très fort à toi.
fly on......;
Mametfab

Anonyme a dit…

coucou mon grand, tu as beaucoup de chance de pouvoir voler bientôt de tes propres ailes. La patience et le travail sont payants tu le vois . Le plaisir que tu vas avoir d'en faire ton métier te fera vite oublier les doutes que tu as parfois. Pas la peine de répéter que l'on est fiers de toi. Gros bisouxxx Mamoun. Pas pu ouvrir le film au boulot je le verrais ce soir à la maison.

Anonyme a dit…

salut juju!!!!
comment ca va?
moi bof on s ennuit un peu sans toi tu sais?
bref cool la video on voit le papi sur le cote.tu devait rien voir avec tout les nuages le vent la neige c est assez dure pour faire un VFR!!!!!!!
A+
tes histoires sont supers
flo

ta cherie d'amour a dit…

toutes mes felicitations mon coeur pour ton medical.tu vas enfin pouvoir voler tout seul, mais prends toi au moins une fois un co pilote pour qu'il puisse te filmer lol...
gros bisous
je t'aime
ta cherie

Anonyme a dit…

coucou pepito c est pepita !!!la video est trop belle avec la neige de partout et les eclairage!!!trop booo!!!
ca doit etre super cool de piloter !!!
jte fait des bisous !!!
celine

Anonyme a dit…

Salut Julien.

Très chouette de pouvoir suivre tes progrès et ton évolution de pilote.
Je suis moi aussi sur le point de faire mon professionnel... au Québec où j'ai déjà vécu, d'ailleurs.
Est-il possible de t'écrire en direct et, si oui, y a t-il une adresse mail à laquelle on puisse t'écrire pour avoir qlq infos et éhanger nos expériences de pilotes?

Bon courage, A++

TOM.

thierry point millere at bear-spirit pointcom

Juju a dit…

Salut TOM,

Ton commentaire me fait très plaisir.
Tu peux me joindre par email et/ou MSN sur ben06th@hotmail.com.
Je partagerai avec plaisir ma passion avec toi.
Je te dis @ bientôt...

Julien