mercredi 11 février 2009

Gear speed... gear down !

Après un hiver ensoleillé passé à Nice en famille, des nuits de mes vacances passées à travailler, et 13h30 de vol en 2 escales (Nice,Zurich, Montréal, Québec), me voici de retour dans cette belle province.

Tout d'abord merci pour vos messages d'encouragement que vous m'adressez. Certains d'entre vous avez des questions sur les formations pour devenir pilote au Québec, c'est un plaisir pour moi de vous répondre. J'ai une excellente expérience de vie, d'élève pilote et de pilote (qui a commencé pour moi l'été 2008 avec les patrouilles de feu), et il me fait plaisir de vous la faire partager, de part mon site, et en répondant aux questions que vous me posez.

"Je me souviens" il y a 3 ans, lorsque je préparai mon séjour au Québec pour visiter les écoles de pilotage, j'étais plein de questions également. Je n'ai pas forcement eu la chance, avant de venir ici, de rencontrer par internet et autres, des personnes pouvant me donner des conseils à suivre (des bons...), concernant les écoles de pilotage.
C'est vraiment en m'y rendant que j'ai pu faire mon propre choix.

Un accueil dans une école de pilotage est ce qu'il y a de plus important pour un nouvel étudiant, résident ou étranger, qui demande des renseignements pour savoir comment devenir pilote, son rêve d'enfant !
Ce qui serait encore mieux, c'est si lors de votre visite de l'école, on vous dit des choses et qu'elles s'avèrent vraies par la suite !
"Bonne formation, bonne maintenance, une taux de placement de 100% des étudiants", et j'en passe...

Du travail varié proposé aux étudiants licenciés (CPL, CPL-IFR), ça c'est important et c'est exactement ce que j'ai pu faire dans mon école et ma compagnie, ce ne sont pas des opportunités que l'on retrouve de partout !

Après une saison de patrouilles de feu de forêt à l'issue de ma formation CPL-Mono IFR l'été 2008, qui m'a apporté beaucoup d'expérience en pilotage, et de vie, j'ai commencé ma formation d'instructeur, qui devrait être terminée fin mars !

Une formation sur multi-moteur pour un CPL-Multi IFR à venir également, afin de prendre de l'expérience avec ces avions, et travailler aux côté des pilotes plus anciens, formés aussi dans la même école, qui travaillent dans la même compagnie, ça aussi c'est important.

C'est ce que je vis depuis 2 ans à St-Frédéric, et je commence à réaliser mon rêve de gamin !
La récompense c'est quoi ? C'est le 1er travail dans la compagnie où j'ai été formé, c'est de voir que je peux répondre aux questions des nouveaux étudiants qui se posent les même questions que moi 3 ans auparavant, plus ou moins difficilement, mais toujours en les encourageant, parce que moi aussi j'en ai eu besoin, et moi aussi j'ai reçu ces encouragement, de ma famille notamment

Vendredi dernier, j'ai fait un vol de St-Frédéric à Montréal aller-retour en Piper Navajo PA31, afin de ramener l'avion de notre compagnie qui fait le transport de fret de Montréal à Toronto toutes les nuits.
Nos mécaniciens vont effectuer la maintenance obligatoire des 100h de vol sur celui-ci. Donc un simple échange standard entre les 2 avions, le temps d'effectuer cette maintenance (un peu comme la vidange en auto :) )





Décollage piste 23 de St-Frédéric à 05h30 du matin (il faisait pas mal froid ce matin là !), vol IFR pour Montréal, montée à 8000'.
C'est très calme ce matin en vol, pas de vent pratiquement c'est "sky clear" à Québec où l'on voit la ville sur notre droite à 30nm, droit devant nous les nuages à 9000' illuminés par la ville de Montréal, à 130nm de notre position environ.

Jim est le pilote aux commandes pour ce vol, je m'occupe des radios, avec les contrôleurs du Centre de Montréal et des approches.



Après environ 40min à 8000' on commence la descente vers Montréal, où la météo se dégrade tranquillement. Les spécialistes ont prévu de la neige pour cette fin de semaine, ça se confirme...
Nos "Strobe lights" illuminent la neige que l'ont transperce à 210mph (180kts) on descend tranquillement vers 4000' pour l'approche à Montréal.

La suite en vidéo et en communication radio...
(Cliquez sur HQ pour voir la vidéo en Haute Qualité !)

12 commentaires:

Ben a dit…

Superbe.... un jour, je l'espère je vivrai aussi de telles approches en bimoteurs...

Merci encore pour ton acceuil!

Bonne chance pour la suite Juju.

Stéphane Ketterer a dit…

Salut Julien,

C´est toujours un plaisir de lire tes articles et de voir tes images!

Merci et Happy landings!

Anonyme a dit…

Enfing un texte et une vidéo !!! celle-ci fut très attendue et franchement elle est terrible.

Bon j'ai encore beaucoup beaucoup de taf avant d'en être là !!

++

JJ a dit…

Ca m'a prit bien du temps avoir d'avoir visuel sur la 24R ! Vous n'étiez QU'EN VFR? J'imagine qu'on voit tout de même un peu mieux en réel.
Tout un trip!
La prochaine fois, je saute dans ta valise :-)
A+

Anonyme a dit…

salut , sympa la video, y a pas un petit décrochage a la 6eme minute ??

Juju a dit…

A 5min50 ?

Anonyme a dit…

oui 5min 49

Juju a dit…

Non non, c'était le gear warning à cause de la réduction de puissance je crois.
Quelques secondes après on a mis pitch Full Fine (d'où l'augmentation des RPM)

C'est qui au fait ? :)

baptiste a dit…

ok merci pour l'explication, je suis ton blog depuis pas mal de temp, avec des "articles" trés intéressant, bonne chance pour la suite

Juju a dit…

Merci bien ;)

@ bientôt, et continue de me lire !!!

Juju

Anonyme a dit…

Bravo Ju! ton blog est vraiment beau, original, structuré et vivant. La grande classe. Le coup de la panne... Génial!On la vit avec toi. Que c'est beau le Québec enneigé.Tout ça en vrac... Gros Bisous. On t'M et on te soutient.
Tonton Chris et Hereiti.

Jonathan Spallanzani a dit…

Vidéo vraiment superbe avec les comms. Bonne continuation